Bises, les amis…Bonnes vacances et à un de ces quatre!

140530.Autoportait en rose

NI BLABLA NI RONRON. Paris, 42 rue de l’Yvette, 6ème étage sans ascenseur. Mercredi 21 mai 2014, dix heures et quatorze minutes sous les nuages. Ce matin, quand je m’enfonce dans les sous-bois que les Parisiens nomment le Bois (…de Boulogne), c’est sous une pluie d’une incroyable légèreté. L’inverse d’une ondée rageuse : valsant sous les nuages, les gouttes vous arrivent une à une, on pourrait presque les compter. Je marche gaiement et je me promets qu’aussitôt devant l’écran de mon Samsung, je vous raconterai ce bref bonheur d’une promenade ordinaire. Coiffé de mon béret rose (ci-dessus), je vais maintenant me donner un mois de répit pour travailler à l’avenir de ce blog. Merci en tout cas de votre fidélité et  que vous paressiez en juillet à la plage ou à l’ombre de votre pin préféré, que Bouddha bénisse vos vacances!  

Wishing you love, happy holidays and I’ll see you again one of these days, my friends!

Self-Portrait In Pink

NO TALKING SHOP, NO DAILY GRIND. Paris, 42 rue de l’Yvette, 6th floor, no lift. Wednesday 21 May 2014, fourteen minutes past two, cloudy. This morning when I plunged into the undergrowth known in Paris as the Bois (de Boulogne), an incredibly delicate shower of rain was falling. Quite the opposite of a violent May inundation: the drops fell one by one and I could almost count them. So I whistled through the downpour, and told myself that as soon as I was in front of my computer I’d tell you all about this fleeting pleasure during an ordinary walk. I wish you happy holidays… Dressed in my pink beret (above) I’ll be back at work one of these days…July? August? I don’t know exactly. Thank you for reading, and whether you’re on the beach or on the winding mountain roads of your vacations, may Buddha bless you!

« Too Happy, Happy Tree/ Thy branches ne’er remember/ Their green felicity* »…

The Red Bush

NO TALKING SHOP, NO DAILY GRIND. Paris, 42 rue de l’Yvette. Monday 3 March 2014, thirty-five minutes past ten. According to his best friend who was with him when he died in Rome, ‘nothing seemed to escape him’, namely the genius John Keats, the English poet overcome by tuberculosis at the age of twenty-five years and four months, ‘…[not] the motions of the wind’, the painter Joseph Severn continued, ‘[nor] the colour of one woman’s hair, the smile on one child’s face’, etc. To enjoy the work of the man who had written on his grave, ‘Here lies one whose name is writ in water’, it couldn’t be easier. Just give €6.50 to your favourite bookseller and in exchange he will give you Seul dans la splendeur, the paperback Points edition of Keats’s selected poems . It’s a masterpiece, wonderfully translated by Robert Davreu. (*Extract from the poem ‘In drear-nighted December’.) Buddha bless you!

« Arbre* heureux, trop heureux, /Tes branches jamais ne se souviennent/ De leur verte félicité »

Le Buisson Rouge

NI BLABLA NI RONRON. Paris, 42 rue de l’Yvette. Lundi 3 mars 2014, dix heures et trente cinq minutes. D’après son meilleur ami qui était près de lui quand il est mort à Rome, « rien ne semblait échapper »…au génial John Keats, poète anglais vaincu par la tuberculose  à vingt-cinq ans et quatre mois. « Ni les mouvements du vent », dit encore le peintre Joseph Severn,  » ni la couleur des cheveux d’une femme, le sourire d’un visage d’enfant », etc…Pour vibrer avec celui qui fera graver sur sa tombe « Ci-gît un dont le nom fut écrit sur  l’eau », rien de plus simple. Vous donnez 6 euros 50 à votre libraire préféré et il vous remettra en échange « Seul dans la splendeur », le Points Poésie P2099. Un chef d’oeuvre traduit merveilleusement par Robert Davreu.  (*Du poème  » En Décembre aux lugubres nuits ».)  Bouddha vous bénisse!

« Je suis seul, et je t’aime*.(…) Je suis avec toi dans le paysage d’herbes qui nous sépare. Tu es ma solitude. »

Le Paysage d'Herbes

NI BLABLA NI RONRON…  Paris, 42 rue de l’Yvette. Yvette Studio, lundi 17  février 2014, onze heures et vingt-trois minutes.  De Bernard Delvaille (1931-2006), immense poète français, ces vers découverts en relisant quelques pages de   « Tout Objet Aimé  Est le Centre d’un Paradis » (Chez l’Auteur, 1957).  Et la suite est si touchante : « Je suis seul et je t’aime. *(…) Qu’un  objet, une fleur, représente le mystère de ton enfance unie à la mienne. Parce que je t’aime, il fallait que tu partes, que l’absence éprouve cet amour si faible et si profond… » Etc, etc, le même enchantement  toujours, sous la plume de Delvaille. Bouddha vous bénisse!

She is Alone Again. What To Do Tonight? And Especially With Whom?*

Color photograph of a blue haired doll shot late in the day in an hotel of Chicago

*Elle est de nouveau seule. Que faire ce soir? Et surtout avec qui?

Une rêverie photographique, c’est le petit voyage noir et blanc ou couleurs auquel je vous invite chaque jour, du lundi au vendredi, dans www.newstilllifes.com… Auteur-photographe, j’ai ouvert en 2012 une boutique de vente sur Internet. Pour visiter les six galeries présentant une sélection de mes installations (Affreux Jojos, Flowers, Guys, Trinkets, Words and Yuppies), il suffit de vous rendre à l’adresse jeanlouplafont@photoshelter.com. Bonne balade et j’espère, à très bientôt!

What I Photograph When I Run Out of Ideas…*

Black and white photo of the letters No Idea and of a man drawn on a piece of mirror

* Ce que je photographie quand je n’ai plus d’idée…

My name is Jean-Loup Lafont. New Still Lifes is a photoblog I work on between Paris and Ostend. Author of small jokes and photos that appear here from Monday to Friday at 10:30, Paris time, I aspire to become over time a writer-photographer. www.photoshelter.com offers some of my works for sale. I also invite you to discover my collages, drawings and mosaics which are part of my creative business. Just a click on « Shop » and enjoy your stroll! I hope you will also enjoy my English translated from French with a little help of… Google Translation.

The Evenings When We Go to the Concert, the Day Passes More Quickly*

Photo in sepia tones of a music lover walking quickly to the concert of his choice.

*Les soirs où on va au concert, la journée passe plus vite…

Une rêverie photographique, c’est le petit voyage noir et blanc, sépia ou couleurs auquel je vous invite chaque jour, du lundi au vendredi, dans www.newstilllifes.com… Auteur-photographe, j’ai depuis 2002 une boutique de vente sur Internet. Pour visiter les galeries présentant une sélection de mes petits travaux (Affreux Jojos, Flowers, Guys, Trinkets, Words and Yuppies), un clic suffit. Je vous attends à l’adresse jeanlouplafont@photoshelter.com. Bonne balade et j’espère, à très bientôt!

What to Do if Your Doll Sulks? Nothing … Let Her Sulk!*

Black and white photo of a light haired doll, her forehead pressed against a dirty window.

* Que faire si votre poupée se met à bouder? Rien…La laisser bouder!

« Walking and Dreaming : Nothing More Stimulating for a Still Life Photographer! » These words that accompanied on Newstillifes.com, one day in September 2012, the photo of one of my « bouquets » are at the heart of my work. My trademark. If you like the pictures boarding with a dream, you should visit the galleries of jeanlouplafont@photoshelter.com. All pictures are available for sale. In three finishes : matte, glossy or metallic. So, have a good stroll through the galleries. Hope to see you very soon!

Hi! It’s me, Gus. Forty years. Heavy smoker.*

Color photograph of a ghost coming forward, friendly, in a landscape printed on paper lace.

*Salut! C’est moi, Gus. Quarante ans. Très gros fumeur.

Jean-Loup Lafont is a self-taught photographer who lives and works in Paris. In 2011, he has created New Still Lifes to showcase you every morning one of his creations. Photographs by Jean-Loup Lafont – usually still lifes -are on sale on the U.S. site www.photoshelter.com. From $ 10 (the small formats) and on the basis of three images per format available. The shipping fee within the United States and Canada is approximately $ 5.95. Please inquire about the shipping costs for orders outside the United States and Canada. All work copyright 2011-2013 Jean-Loup Lafont.

%d blogueurs aiment cette page :